La formation des Imams est une priorité en Italie

07/11/2018 di Redazione

En Italie, pour plusieurs raisons, l’absence de formation pour les Imams est devenue un problème significatif. Les différentes communautés dans notre pais savent bien que ces guides religieuses sont, la plupart du temps, autodidactes. En fait, la question a mérité grande attention vu que les citoyens Musulmans sont toujours plus nombreux et il y a une vivace deuxième jeune génération ; on croit que soit important fermer le phénomène de l’endoctrinement religieux que peut être affecte les générations plus jeunes. L’unique solution pour faire face à ce problème est de commencer des cours de formation spécifiques pour les jeunes qui choisissent ce chemin ou pour qui veut le rôle de prêcheur.

Dans une société multiculturelle un’ identité culturelle autochtone du pays d’accueil est nécessaire, vue la grande variété des cultures et manières de penser dans le contexte où on va à agir, et pas limitée par le background culturel du pays de provenance.

C’est pour ça qu’on a besoin d’une collaboration entre les sages (qui vraiment connaissent, Ijazah, et sont compétents) les institutions et l’état qui sélectionne avec les autres parts les objets d’apprentissage et les méthodes, entre lesquelles l’état laïque, les droits civils et les principes de base de la constitution. En plus, les problèmes des citoyens musulmans qui vivent dans le contexte européen seront identifiés et on espère résolus.

Un autre point fondamental est la formation des femmes, et cela pour leur rôle dans la société et la famille, mais aussi parce qu’elles peuvent aider les autres femmes qui arrivent en Italie à comprendre leurs droits civiques et religieux et à s’intégrer : les femmes sont les premières éducatrices.

COMMENTI